Comment se faire obéir sans crier !

Enfant désobéissant
Grande problématique chez les parents: le fait de répéter, répéter et encore répéter… Et au final, comme nous en avons assez de répéter, nous nous mettons à crier.

Voici une astuce en parentalité positive et bienveillante pour se faire « obéir » sans crier!

Le principe de constatation

Il est important, quand vous rappelez une règle à votre enfant, d’éviter de le faire en lui donnant un ordre. Pourquoi? Tout simplement parce l’ordre incite à la rébellion, à l’opposition. La nature humaine est ainsi faite : l’être humain n’aime pas qu’on lui donne des ordres.

Pour bien comprendre ce que ressentent nos enfants quand nous leur donnons des ordres, prenons un exemple : vous êtes chez vous, bien confortablement assis dans le canapé. Vous avez rendez-vous chez des amis à 12h30. Il est déjà midi. Et à ce moment, votre conjoint vous dit : “Maintenant, tu mets ton manteau, on y va”. Je ne suis pas sûre que vous allez apprécier l’ordre qu’il vient de vous donner…. Mais si votre conjoint vous dit “Mon amour, il est déjà midi et nous avons rendez-vous à 12h30”. De vous-même, vous allez prendre votre manteau et partir.

C’est exactement le même processus pour votre enfant. Au lieu de lui donner un ordre, partez plutôt d’une constatation.

Vous pouvez dire par exemple “je vois une paire de chaussures en plein milieu du salon”. Plutôt que “Range tes chaussures”. Ainsi vous n’allez pas générer chez votre enfant un sentiment de rébellion et d’opposition, et il fera beaucoup plus facilement ce que vous lui demandezJouets enfants non rangés

Vous pouvez également poser une question. Par exemple : “Il est déjà 19 heures. Est-ce que tu as pris ta douche?”. Et même si c’est une fausse question parce que vous savez pertinemment qu’il n’a pas pris sa douche, là encore vous n’allez pas générer chez votre enfant un sentiment de rébellion et d’opposition, et il fera plus facilement ce que vous lui demandez.

Développer chez votre enfant son intelligence et son autonomie.

Ce principe de constatation a également deux autres avantages : il va permettre de développer chez votre enfant son intelligence et son autonomie. Effectivement, quand vous partez d’une constatation ou d’une question, vous activez le cerveau de votre enfant. Vous allez l’inciter à réfléchir et donc, développer son intelligence.

Avec ce principe de constatation, vous développez également son autonomie dans la mesure où vous ne positionnez pas votre enfant uniquement en tant qu’objet, qui obéit à un ordre. Mais vous le positionnez en tant qu’acteur: c’est lui qui décide d’aller prendre sa douche, c’est lui qui décide de ranger ses chaussures.

Vous souhaitez moins de colères à la maison?

Rien de plus simple! Recevez gratuitement 3 vidéos inédites et bien évidemment gratuites sur le sujet en renseignant votre adresse mail ci-dessous. Vous recevrez un lien vers les vidéos directement dans votre boite mail