J’arrête de ranger les jouets de mes enfants!

Le rangement un apprentissage fondamental

Une chambre bien rangée permet d’avoir des repères. C’est très angoissant pour un enfant de ne pas savoir où sont ses jouets, son doudou, sa tétine… Par ailleurs, si dès le plus jeune âge, vous apprenez à votre enfant à ranger, vous développerez chez lui l’esprit de coopération. Ainsi, quand il sera plus grand, vous lutterez beaucoup moins pour qu’il vide le lave-vaisselle, trie le linge, sorte les poubelles. Très jeune, il aura acquis le fait qu’il fait partie de la famille et, qu’en tant que membre de la famille, il participe aux tâches de la vie en collectivité!

Le rangement va également permettre à l’enfant de développer sa capacité de catégorisation! En lui expliquant que les livres vont sur les étagères, et les doudous sur le lit, vous lui apprenez à trier les objets en fonction de leur catégorie. Sans vous en rendre compte, vous ancrez chez lui les prémices des mathématiques.

Quel rangement peut-on attendre de son enfant?

Tout d’abord, à partir de quel âge, pouvons nous commencer à apprendre à notre enfant à ranger? Le plus tôt possible sera le mieux. Afin de prendre de bonnes habitudes. Dès que votre enfant est suffisamment stable sur ses pieds pour pouvoir à la fois se déplacer et porter un objet, vous pouvez commencer l’apprentissage. Cependant, il est important d’avoir des attentes qui soient conformes à l’âge de l’enfant. Jusqu’à l’âge de 5-6 ans, l’enfant n’a pas la capacité d’organiser les choses dans sa tête. Aussi, si vous dites à un enfant de 3 ans de ranger sa chambre, il se sentira complètement perdu. Il ne saura pas comment s’y prendre, ni par où commencer… En revanche, vous pouvez lui donner une consigne à la fois : » Tu vas poser ton doudou sur ton lit » ou « Tu vas remettre tes livres dans la bibliothèque ». L’idée est d’accompagner l’enfant, tout en le laissant faire!

Les rituels de rangement

L’idée est d’aménager dans la journée de l’enfant des moments de rangement qui seront systématiques. Ainsi grâce à la mise en place des ces rituels, l’enfant pourra ranger ses affaires de façon automatique, sans que vous ayez besoin de lui rappeler.
Personnellement, j’ai mis en place avec mes enfants deux rituels très efficaces:

  • avant d’aller se laver, tous les objets s’appartenant aux enfants et qui étaient dispersés un peu partout dans les pièces communes, que ce soit la cuisine, le salon, la salle à manger, devaient être récupérés et mis en bas des escaliers qui mènent à leur chambre.
  • après la douche et avant le dîner, les chambres des enfants devaient être complètement rangées, plus rien ne devait traîner par terre…

Au départ, je rappelais systématiquement les rituels à Benjamin et Manon. Et au bout de quelques semaines, ces rituels sont devenus des réflexes. Je n’avais plus qu’à leur dire : « C’est l’heure de la douche », ou « On passe à table dans 5 minutes », pour qu’ils rangent leurs affaires.

Ces rituels permettent véritablement de poser les bases du rangement chez notre enfant. Vous pouvez créer vos propres rituels: dès qu’on a fini de jouer avec un jeu, on le range. Avant de partir à l’école, on range sa chambre etc…

Il est cependant préférable de ne pas instaurer plus de deux rituels à la fois, afin que les enfants soient en capacité des les ancrer!

Une marge de liberté

Ce n’est pas parce que notre enfant doit ranger sa chambre, qu’il doit suivre à la lettre nos instructions. Nous pouvons lui laisser le choix sur certains points afin de rendre le rangement le moins rébarbatif possible. « Est-ce-que tu préfères disposer tes doudous sur ton lit ou sur tes étagères. » « Tu préfères mettre tes legos dans un tiroir ou dans ton bac à jouet? »
L’enfant sera ravi de s’organiser comme il le souhaite. Et il prendra plus de plaisir à ranger que si vous lui dites « Va mettre tes doudous sur ton lit et tes legos dans le bac ».

Une place pour chaque objet

Plus votre enfant aura méthode pour ranger, plus il le fera facilement. Pour aider mes enfants et leur donner des repères visuels, j’avais acheté des bacs de plusieurs couleurs. Sur chaque bac, j’avais collé une image représentant les objets qui devaient y être rangés. Il y avait le bac pour les déguisements, le bac pour les journaux style « abricots », le bac pour les voitures. Ainsi l’enfant sait exactement où entreposer ses affaires!

Une activité ludique

Pour rendre la tâche moins rébarbative, vous pouvez également transformer le moment du rangement en un jeu! J’avis mis notamment deux jeux en place avec mes enfants:

  • le rangement musical (variante de la chaise musicale): à la fin de la chanson, la chambre devait être intégralement rangée! Cela amusait beaucoup mes enfants qui se mettaient à courir dans tous les sens pour ranger, e, espérant avoir fini à temps!
  • les dès de rangement : chacun à notre tour, nous lancions un dès. Le chiffre du dès nous indiquait le nombre d’objets que nous devions ranger. Par exemple, Benjamin faisait 6 au dès, il rangeait donc 6 objets dans sa chambre. Manon faisait 2, elle rangeait 2 objets etc..
Vous souhaitez moins de colères à la maison?

Rien de plus simple! Recevez gratuitement 3 vidéos inédites et bien évidemment gratuites sur le sujet en renseignant votre adresse mail ci-dessous. Vous recevrez un lien vers les vidéos directement dans votre boite mail