Mon enfant est turbulent!

Enfant qui fait des bétises

Identifier les raisons de cette énergie débordante

    Un manque de sommeil

    votre enfant est très agité parce que son cycle de sommeil n’est pas respecté. Résultat: il développe de la ” fatigue nerveuse », notamment après l’école.

    Une alimentation « inadaptée »

    Parfois les goûters des enfants sont très sucrés. Si vous constatez que votre enfant est particulièrement turbulent à peu près 30 minutes après le goûter, vous pouvez revoir la composition du goûter afin qu’il soit moins sucré.

    Un besoin d’attention

    Votre enfant vous a attendu toute la journée avec impatience. Mais vous rentrez du travail et vous avez une multitude de choses à faire. Vous lancez une machine, préparez le repas, rangez la maison…. Et pour attirer votre attention, votre enfant va se mettre à chanter à tue-tête, à courir partout…. Dans ce cas, n’hésitez pas à prévoir environ 15 minutes en rentrant de l’école ou du travail pour jouer avec lui, discuter…. L’important est de lui accorder un temps (même court) durant lequel vous serez complètement disponible.

    Une sur-stimulation

    Il peut arriver que les enfants aient un emploi du temps très très chargé avec une multitude d’activités. J’ai eu le cas en coaching d’un petit garçon Jonas, qui avait 3 entrainements de basket par semaine et les matchs le week-end avec parfois plus d’une heure de route pour se rendre sur le lieu de la rencontre. Avec les devoirs, les anniversaires des copains… C’était toujours un peu la course. Et finalement les moments où Jonas n’avait plus d’activités, il n’arrivait pas à ralentir le rythme! Il faut être vigilant et prévoir des temps « morts” dans l’emploi du temps de votre enfant. Des temps durant lesquels il ne fera rien, il pourra rêvasser, voire s’ennuyer… Et si jamais vous voyez votre enfant tranquillement assis sur le canapé sans rien faire, n’hésitez pas à lui laisser ce temps pour lui sans intervenir avec des phrases telles que ” Tu ne fais rien. Tu t’ennuies? Tu ne veux pas jouer avec Monsieur Patate?” Les temps libres sont nécessaires pour recharger les accus!

    Combler le besoin de se défouler

    Chaque enfant est unique. Certains enfants pourront rentrer de l’école et jouer tranquillement ou faire des dessins. Tandis que d’autres auront un trop plein d’énergie! Si vous constatez que c’est le tempérament de votre enfant, vous pouvez prévoir de faire du vélo, de la trottinette, des parties de foot… Les activités extérieures ont cette capacité de permettre aux enfants de se décharger de leur trop-plein d’ énergie! Si les circonstances ne permettent pas des activités extérieures (il fait trop froid, il pleut, vous n’avez pas de jardin, ou tout simplement vous n’avez pas envie de sortir!), 15 à 20 minutes de danse sur ses chansons préférées permettront à votre enfant de se défouler!

    Faire part de vos besoins

    Il peut arriver que l’énergie débordante de nos enfants nous fatiguent et que nous ayons des propos blessants à leur égard: « Tu me casse les oreilles, tu me fatigues, je n’en peux plus de t’entendre… ». Ces paroles renvoient une image négative à notre enfant, de son dynamisme, de sa bonne humeur… Et cela peut jouer sur sa confiance en lui. Et en même temps, parfois, nous rentrons du travail. Notre journée a été éprouvante. Nous n’aspirons qu’à une seule chose: un peu de calme… Mais notre enfant, lui déborde d’énergie! Il se met alors à chanter à tue-tête, et à faire une super chorégraphie juste à côté de nous! L’idée est de trouver un compromis entre notre besoin de calme et l’enthousiasme de notre enfant en lui proposant des alternatives : « Tu sais, j’adore ton dynamisme, j’adore quand tu chantes avec cette joie de vivre. Mais je suis fatigué et j’ai besoin de calme. Voilà ce que je te proposes: tu vas préparer ta chorégraphie à côté dans le salon. Et quand on aura fini de dîner, tu feras ta nouvelle danse devant tout le monde! » Ainsi, nous allons chercher le positif en mettant l’accent sur le fait qu’être dynamique est une qualité, tout en faisant part de notre besoin de calme à notre enfant!

    Ne pas cataloguer nos enfants comme « turbulents »

    Le terme « turbulent » a une connotation péjorative. Et si nous regardions l’énergie de nos enfants sous un autre jour! Si nous partions du principe que nos enfants sont plein de vie, qu’ils aiment rire, jouer, faire des spectacles, qu’ils sont plein d’enthousiasme! Alors cette énergie qui est avant tout une grande joie de vivre pourrait devenir contagieuse. Alors n’hésitons pas à changer de regard… Parce qu’un jour viendra où notre enfant sera beaucoup plus sérieux; et peut-être qu’alors nous regretterons l’époque de son énergie débordante!
Vous souhaitez moins de colères à la maison?

Rien de plus simple! Recevez gratuitement 3 vidéos inédites et bien évidemment gratuites sur le sujet en renseignant votre adresse mail ci-dessous. Vous recevrez un lien vers les vidéos directement dans votre boite mail