Les enfants et leurs devoirs!


    Vous rentrez du travail, vous êtes exténués. Vous avez passé votre journée à courir partout. Et maintenant, il faut que vous passiez 45 minutes à faire les devoirs avec Sweety !Compte tenu de votre fatigue et/ou de votre énervement, il y a fort à parier que ce moment se termine par des cris et des larmes ! Et si, chers parents, nous imaginions un autre scénario : vous rentrez du travail et votre enfant a fait lui-même ses devoirs (oui, oui, c'est possible!). Il ne vous reste plus simplement qu'à lui faire réciter sa poésie !Votre soirée se passerait de façon beaucoup plus sereine et vous pourriez véritablement profiter de votre enfant. Ce scénario n'est en rien utopique et peut facilement se mettre en place, à condition d'autonomiser votre enfant.

    Voici 3 conseils pour apprendre à Sweety à faire ses devoirs tout seul !🖍


    Pourquoi autonomiser votre enfant au sujet de ses devoirs?


    La plupart des parents que j'accompagne en coaching, ont peur de laisser trop d'indépendance à leurs enfants en ce qui concerne leurs devoirs. Effectivement selon une idée reçue bien ancrée, les enfants dont les parents seraient impliqués dans le suivi scolaire, réussiraient mieux que les autres. Ceci est faux, et PISA nous le démontre. PISA (Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves) est un ensemble d'études menées par l'Organisation de coopération et de développement économiques, et vise à mesurer les performances des systèmes éducatifs des pays membres et non membres. En 2009 et 2012, des travaux ont été réalisés dans le cadre de PISA afin de déterminer l'impact de l'aide fournie par les parents sur les résultats scolaires des enfants. Les conclusions ont été édifiantes : les enfants dont les parents les aidaient à faire leurs devoirs avaient de moins bons résultats scolaires que les autres !

    Chers parents, oubliez donc vos idées reçues ! (Etre trop derrière votre enfant en ce qui concerne ses devoirs ne favorisera pas une meilleure scolarité, au contraire.

    En outre, il y a également un autre avantage à autonomiser votre enfant : cela vous fera gagner beaucoup de temps !😉


    A partir de quel âge peut-on laisser son enfant faire ses devoirs tout seul ?


    Votre enfant commencera normalement à avoir des devoirs à partir du CP. Bien entendu, il est encore trop petit pour les faire tout seul à cet âge. D'autant plus qu'il ne saura pas encore lire et ne pourra donc pas lire les consignes et savoir ce qu'il a à faire.

    Il est important d'autonomiser votre enfant de façon progressive. Durant toute l'année du CP, vous pouvez faire les devoirs avec votre enfant. En revanche, dès le CE1, il est important de le laisser au maximum les faire tout seul. Quand votre enfant a des devoirs qui sont « nouveaux », c'est-à-dire que la maîtresse lui demande de faire quelque chose à la maison qu'elle ne lui avait jamais encore demandé, comme apprendre l'orthographe de certains mots, réciter une poésie, faire un exercice de mathématiques,📕 vous pouvez l'accompagner pendant plusieurs semaines sur la méthode. En revanche, si la maîtresse lui a déjà donné ce type de devoirs, il est important de laisser votre enfant les faire tout seul.

    Le plus important est qu'à la fin du CM2, Sweety soit complètement autonome sur ses devoirs.


    Ne faites pas ses devoirs à sa place, apprenez lui une méthode !


    Quand votre enfant va commencer à avoir des devoirs à faire, il ne saura pas comment s'y prendre car c'est une grande première pour lui !

    Demandez-lui l'endroit qu'il préfère pour travailler : dans sa chambre, dans le salon, dans la cuisine ? Les enfants sont déjà assis sur un bureau 6 heures par jour à l'école. A la maison, vous pouvez faire preuve de plus de souplesse. Souhaite-t-il être assis sur le canapé, allongé par terre sur un tapis ou sur son lit ? Les dernières études ont démontré que la position assise à un bureau n'était pas la meilleure position pour apprendre. Laissez donc cours à l'imagination de votre enfant. La position et le lieu qu'il choisira seront les meilleurs pour son apprentissage !

    Les enfants ont parfois la fâcheuse tendance à vous solliciter toutes les 5 secondes quand vous êtes à côté d'eux. Si par exemple, votre enfant a décidé de faire ses exercices de mathématiques dans la cuisine, et qu'à chaque addition, il vous dit « Maman, regarde mon addition! C'est le bon résultat ? » Suggérez-lui d'aller faire ses devoirs dans sa chambre et de revenir vous montrer les résultats une fois qu'il aura tout terminé. Effectivement, parfois le fait d'être à côté de votre enfant pendant qu'il fait ses devoirs peut être un frein à son autonomie. 📝


    Afin de favoriser l'autonomie de votre enfant en ce qui concerne ses devoirs, il est également primordial de lui donner une méthode. Par exemple, lorsqu'il doit apprendre l'orthographe de certains mots, suggérez-lui de les écrire chacun 5 fois, avant que vous lui fassiez réciter. S'il doit apprendre une poésie, demandez-lui de lire la première strophe puis de la réciter tout seul jusqu'à ce qu'il la connaisse, et ainsi de suite avec chaque strophe. Plus Sweety aura une méthode, plus il sera autonome sur ses devoirs !


    Apprenez également à votre enfant à s'avancer dans ses devoirs, et ce dès le primaire. Par exemple, le week-end, il fait les devoirs pour le lundi et le mardi, et le mercredi, il fait ceux de jeudi et vendredi. Effectivement à l'entrée au collège, le nombre de devoirs augmentent fortement. Si votre enfant n'a pas pris l'habitude de prendre de l'avance, il risque de se retrouver le jeudi soir avec une charge de travail trop importante !😳


    Ritualisez les devoirs !


    Afin que ce ne soit pas la lutte quand votre enfant sera plus grand pour qu'il fasse ses devoirs, il est important de ritualiser le moment des devoirs.

    Un rituel est quelque chose que nous faisons de façon mécanique, sans même y réfléchir : comme par exemple se laver les dents, se mettre en pyjama avant de se coucher, prendre un petit-déjeuner le matin. 🥐


    Comment ritualiser le moment des devoirs ?


    - première étape : décidez avec votre enfant du moment durant les jours en semaine et le week-end où il préfère faire ses devoirs. Est-ce tout de suite en rentrant de l'école après le goûter, ou préfère-t-il jouer d'abord 30 minutes puis faire ses devoirs ensuite ? Est-il plus enclin à travailler le samedi ou le dimanche matin ?

    Il est important d'associer Sweety pour décider du moment des devoirs car vous le positionnez ainsi en tant qu'acteur et non en tant qu'objet à qui les parents disent ce qu'il doit faire. Il vivra ainsi moins ses devoirs comme une contrainte et vous lutterez moins pour qu'il les fasse.🕰


    - deuxième étape : la première année, rappelez à votre enfant systématiquement qu'il est l'heure de faire ses devoirs. « Nous sommes samedi matin. Qu'est-il prévu que tu fasses le samedi matin ? Tes devoirs. Très bien. Va donc chercher ton cahier.» Effectivement, avant que les devoirs deviennent un rituel pour votre enfant, il est indispensable que vous passiez par la case « répétition ». De la même manière, qu'il a fallu que vous répétiez un certain nombre de fois à votre enfant qu'il doit se laver les dents le matin, il est primordial que vous donniez une impulsion à votre enfant la première année afin qu'il fasse ses devoirs. Par la suite, faire ses devoirs sera une habitude pour Sweety et vous n'aurez même plus besoin de lui rappeler !


    Nous nous retrouvons dans 15 jours pour un nouvel article sur l'éducation positive ! Vous avez trouvé cet article intéressant? C'est le bon moment pour vous abonner à ma newsletter ! Vous recevrez gratuitement un article d'éducation positive tous les 15 jours, directement dans votre boîte mail, ainsi que 3 cadeaux de bienvenue !

    Si vous ressentez un besoin ou si vous avez une question, vous pouvez également me laisser un commentaire directement sur la page de l'article afin que je vous réponde au plus vite ! ❤️

    06-72-04-26-55

    contact@annelaurebournazel.fr

    • LinkedIn Social Icône
    • Facebook Social Icône