Mon enfant tape! Que faire?


La crèche vous a alerté plusieurs fois cette semaine car votre enfant a mordu à de nombreuses reprises un de ses petits copains! La maîtresse se plaint du comportement violent de votre enfant à l'école dans la cour de récréation avec ses petits camarades. Sweety s'est même mis à la maison à vous taper sous l'effet de la colère. Vous êtes perdus, et ne savez plus quoi faire, ni comment réagir...

Entre un an et trois ans, les enfants ont tendance à taper, tirer les cheveux, mordre. Les parents sont souvent déroutés par ces gestes qu'ils ont du mal à comprendre. Soyez rassurés, chers parents, ces comportements sont tout à fait normaux chez les jeunes enfants. Cela ne signifie pas, bien évidemment qu'il faut les laisser faire. Mais en apprenant à votre enfant à développer empathie et bienveillance, ces comportements inappropriés disparaîtront progressivement et très naturellement vers l'âge de 4-5 ans. Avant de savoir comment réagir face à d'éventuels comportements violents de nos enfants, il est primordial de chercher à comprendre leurs origines. Que se passe-t-il dans la tête de sweety pour qu'il se comporte de cette manière ?🤔


Pourquoi tape-t-il ?


Les raisons pour lesquelles les enfants tapent, peuvent être très différentes:


- les jeunes enfants ont tout à découvrir. Pour eux, tout est une question d'expérience. « Qu'arrive-t-il quand je laisse tomber ma fourchette ? Quand je donne un coup de pied dans la porte ? Quand je tape ma sœur ? « A aucun moment, ils n'ont envie de générer de la souffrance chez l'autre, ils veulent simplement observer quelle sera la réaction en face, que va-t-il se passer,


- il veut rentrer en interaction. Voilà plusieurs fois qu'il vous appelle mais vous ne répondez pas. Vous taper est pour lui la «meilleure «façon d'attirer votre attention. De la même manière, dans la cour de récréation, sweety voit d'autres enfants jouer. Il aimerait participer au jeu. Comment se faire remarquer? En tapant!


- il cherche simplement à atteindre son but en supprimant un obstacle. Il veut jouer avec un camion dans la classe🚙, mais un autre enfant l'a déjà. Pour obtenir ce qu'il veut, l'enfant de façon très instinctive va pousser, mordre ou taper son petit copain. Il n'y a aucune envie de faire mal derrière ce geste. Pour votre enfant « la fin justifie simplement les moyens ",


- le fait de taper peut également être un moyen d'expression sous l'effet de la colère. Cette fois-ci, il y a une véritable intention de faire mal. Vous refusez quelque chose à sweety. Il est en colère. Il ne sait pas encore parler ou il s'exprime avec difficulté. Il vous tape afin de manifester son mécontentement,


- si l'enfant tape à répétition à la maison ou à l'école, cela peut également signifier qu'il est en insécurité affective suite à des gros changements : une séparation, un déménagement, un deuil, l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur...


Comment réagir ?


Avant de voir quelle attitude adopter, nous allons d'abord observer quel comportement serait néfaste face à un geste violent de votre enfant.


Tout d'abord, il est inutile de frapper votre enfant en retour (même s'il s'agit d'une petite tape). Certains parents considèrent qu'en tapant leur enfant, ce dernier va comprendre que cela fait mal et donc il va arrêter. En réalité, c'est tout l'inverse qui se produit. Comme le disait Einstein « la meilleure façon d'éduquer, c'est d'être un exemple soit-même. » Nul doute que si votre enfant vous voit le taper, par mimétisme, il continuera d'autant plus à avoir des gestes violents.


Il est également important de ne pas porter de jugement négatif sur la personnalité de sweety « Tu es méchant, tu n'es pas gentil, tu es un vilain petit garçon... « . En procédant de la sorte, vous allez mettre une étiquette sur l'enfant, ce dernier va "intégrer" qu'il est méchant et donc, continuer ses comportements violents.


Enfin, il est essentiel de ne pas crier ou de ne pas vous énerver. L'enfant est à un âge où il est en plein apprentissage de la maîtrise de son corps et de la parole. Mieux vaut lui expliquer calmement les choses afin qu'il puisse véritablement en tirer un enseignement. En vous énervant, vous positionneriez votre enfant en état de stress et il serait incapable d'entendre ce que vous lui expliquez.


Pour réagir de façon appropriée quand sweety tape, vous pouvez adapter votre comportement en fonction de l'origine de ce geste violent:


- si votre enfant a tapé pour rentrer en interaction, obtenir ce qu'il veut ou simplement pour expérimenter son geste, il est important de lui manifester votre mécontentement. Certains parents ne réagissent pas, quand leur enfant les tape, aux motifs qu'il ne leur a pas fait mal, ou parce qu'ils ne veulent pas le froisser. Dans ces conditions l'enfant ne peut pas prendre conscience du fait que son geste est inapproprié et il continuera à le faire.

Pour manifester votre mécontentement, vous pouvez lui dire « STOP » , ou lui tenir fermement la main en lui disant « NON ».

Une fois que votre enfant a perçu que son geste n'était pas adapté, il est important qu'il comprenne pourquoi. La seule est façon est de développer chez lui de l'empathie en lui permettant d'établir un lien de cause à effet entre son geste et les pleurs de sa sœur, par exemple.

«- Je vois un petit garçon qui a tapé sa sœur sur la tête. Maintenant que fait sa sœur?

- Elle pleure .

- Selon toi, pourquoi pleure-t-elle ?

-Je ne sais pas.

-Nous allons lui poser la question. Manon, pourquoi pleures-tu ?

-Parce que Benjamin m'a tapé sur la tête et cela m'a fait mal.

- Tu vois Benjamin, quand tu tapes ta sœur, ensuite elle pleure car elle a mal. C'est important que tu t'exprimes autrement qu'en tapant. Tu peux parler ou montrer ce que tu veux... »


- si votre enfant a tapé parce qu'il n'arrivait pas à s'exprimer et qu'il était en colère, il est important dans un premier temps d'apaiser son émotion. Vous pouvez tenir sa main afin d'arrêter son geste, tout en lui parlant calmement et en le prenant dans vos bras. Une fois que la colère est passée, vous pouvez dans un deuxième temps lui expliquer que son geste était inapproprié. Il est important d'expliquer à votre enfant qu'il y a une distinction entre ses émotions et ses gestes. Toutes les émotions sont légitimes, tous les comportements ne le sont pas. « Toute à l'heure, tu étais très en colère. Tu as le droit d'être en colère, tu as le droit d'être énervé. En revanche, tu n'as pas le droit de taper, de mordre ou de tirer les cheveux «.


-si le comportement violent est lié à un bouleversement dans la vie de l'enfant (divorce, reprise du travail de la mère, mutation...), il est important d'identifier la cause de cette violence et d'en parler avec l'enfant pour pouvoir mettre un terme aux comportements violents. Traiter d'abord les causes pour mieux résoudre les effets...😉


Nous nous retrouvons dans 15 jours pour un nouvel article sur l'éducation positive ! Vous avez trouvé cet article intéressant? C'est le bon moment pour vous abonner à ma newsletter ! Vous recevrez gratuitement un article d'éducation positive tous les 15 jours, directement dans votre boîte mail, ainsi que 3 cadeaux de bienvenue !

Si vous ressentez un besoin ou si vous avez une question, vous pouvez également me laisser un commentaire directement sur la page de l'article afin que je vous réponde au plus vite ! ❤️

06-72-04-26-55

contact@annelaurebournazel.fr

  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône