Une activité: l’enfant et ses émotions!

Enfant émotion

S’il est important pour le bien-être de notre enfant qu’il sache déceler ses propres émotions, il est également nécessaire de l’accompagner afin qu’il soit en mesure d’analyser les émotions des personnes qui l’entourent: papa, maman, son frère, sa soeur, ses copains…

Les études scientifiques ont démontré que les enfants, dès leur plus jeune âge, avaient une empathie très développée. Une expérience a été notamment réalisée avec des enfants de 2 ans. Ces derniers étaient dans une pièce en train de jouer. Puis un adulte rentre dans la pièce avec les bras chargés de cartons. Il essaie d’ouvrir un placard mais il n’y arrive pas. Voyant cela, les enfants, sans que l’adulte ne leur demande quoique ce soit, s’approchent et ouvrent le placard à sa place. Cette expérience nous montre à quel point les jeunes enfants, de façon instinctive, sont capables de voir qu’une personne est en difficulté et de l’aider.

L’enfant en bas-âge disposant naturellement d’une certaine empathie, nous pouvons facilement l’accompagner pour qu’il apprenne lui-même à la développer, et ainsi mieux communiquer avec son entourage

Feelings

Il s’agit d’un jeu de société que j’utilise régulièrement en coaching et qui remporte toujours un vif succès, aussi bien chez les parents, que chez les enfants!
Le jeu est constitué de cartes représentant des émotions très différentes comme la colère, la sidération, l’agacement, la peur etc… Après avoir sélectionné 6 émotions, vous pouvez placer les cartes en cercle au centre de la table. Ensuite, un joueur va piocher au hasard une carte situation et la lire à haute voix. Par exemple, grand-père raconte systématiquement la même histoire.

  • première étape: chaque joueur va voter anonymement à l’aide d’un jeton pour choisir quelle émotion il ressent, quand grand-père raconte systématiquement la même histoire. Est-ce de la peur, de la colère, de la sidération?
  • deuxième étape: les joueurs vont former des binômes. Puis chaque joueur devra voter là-encore anonymement pour l’émotion qu’il pense que son binôme ressent dans cette situation. Que ressent papa, maman ou mon frère?
  • troisième étape: chaque joueur révèle ses pions, découvrant ainsi s’il a su percevoir l’émotion de l’autre.

Le jeu continue ainsi de suite avec plusieurs situations différences….

Cette activité est particulièrement intéressante car elle permet de travailler sur la prise de conscience de notre émotion, et sur la prise de conscience de l’émotion de l’autre.

Sur la boîte, il est indiqué que vous pouvez commencer ce jeu à partir des huit ans de l’enfant. Personnellement, je l’utilise dès 6 ans. Il faut simplement faire un tri sur les émotions et les situations

Certaines émotions comme la sidération peuvent être compliquées à expliquer à l’enfant. De la même manière, une situation telle que” Ton frère et toi, recevez votre premier téléphone portable pour Noël » ne sera pas appropriée pour un enfant de 6 ans.

Vous souhaitez moins de colères à la maison?

Rien de plus simple! Recevez gratuitement 3 vidéos inédites et bien évidemment gratuites sur le sujet en renseignant votre adresse mail ci-dessous. Vous recevrez un lien vers les vidéos directement dans votre boite mail